Prévisions saisonnières basées sur un modèle statistique

En novembre 1996, Environnement Canada a commencé à produire des apreçus des anomalies de la température de l'air à la surface et des précipitations jusqu'à 3 à 9 mois d'avance en utilisant un modèle statistique appelé Canonical Correlation Analysis ou CCA (Shabbar, 2000; Barnston et Shabbar, 1996; Shabbar, 1996a et Shabbar, 1996b) . Cette technique statistique a été développée par la division de surveillance climatique et de l'interprétation des données d'Environnement Canada. Ces prévisions sont faites aux stations canadiennes d'observations jusqu'à un an d'avance.

Les champs analysés d'anomalies de la température de la surface de la mer (SST) durant les 12 mois précédents sont l'unique forçage. Les anomalies de SST sont obtenues des moyennes mensuelles d'analyses globales de SST du le Service météorologique du Canada pour chacun des 12 mois précédents la date à laquelle la prévision est émise. Des données de bateaux, bouées et satellites sont assimilées pour produire ces analyses. Les anomalies de SST sont moyennées spatialement sur des cellules de 10 X 10 degrés et sur des périodes de 3 mois. Les relations statistiques entre les anomalies observées de SST et les anomalies observées de température et des précipitations sont développées à l'aide d'un ensemble de données de 35 ans (voir les détails dans Shabbar et Barnston, 1996). La climatologie et l'habileté de la technique sont dérivées de cet ensemble de données. La climatologie du modèle est utilisée pour calculer l'anomalie prévue et son écart-type interannuel pour retrouver les catégories prédites.

Les équations régressives sont disponibles pour générer des prévisions pour des échéances jusqu'à 9 mois d'avance. Présentement, par ailleurs , seulement les prévisions pour les échéances 3, 6 et 9 mois sont produites avec la méthode CCA (Servranckx et al. 2000) (Nécessite Acrobat Reader pour voir); pour les prévisions 1-3 mois, voir les prévisions faites avec les modèles prévisions numérique du temps. Les prévisions du CCA sont disponibles pour 51 stations canadiennes sélectionnées pour la température, et 69 stations pour les précipitations. Les stations ont été choisies pour couvrir uniformément le Canada.

Références

Servranckx, R., N. Gagnon, L. Lefaivre et A. Plante, 2000: Environment Canada Seasonal Forecasts: Products, Methods, Procedures and Verification. In the "Proceedings of the sixth workshop on operational meteorology", Halifax, Novembre 1999, 172-176. (Nécessite Acrobat Reader pour voir)

Shabbar, A., 1996a: Seasonal prediction of Canadian surface température and précipitations by canonical correlation analysis. Proceedings of the 20th Annual Climate diagnostics Workshop, Seattle, Washington, Octobre 23-27, 1995, 421-424.

Shabbar, A., 1996b: Seasonal prévision of Canadian surface température by canonical correlation analysis. Preprints of the 13th Conference on Probability and Statistics in the Atmospheric Sciences, San Francisco, California, Février 21-23, 1996, American Metorological Society.

Shabbar, A., 2000: Statistical Approach to Seasonal Forecasting in Canada. In the "Proceedings of the sixth workshop on operational meteorology", Halifax, Novembre 1999, 166.

Shabbar, A. et A. G. Barnston, 1996: Skill of Seasonal Climate Forecasts in Canada Using Canonical Correlation Analysis. Mon. Wea. Rev., 124, 2370-2385.